Une 'bella machina' en vitrine du club

C'est une belle et rare italienne qui est actuellement exposée dans les vitrines de l'Automobile Club de Nice: il s'agit d'une Lancia Fulvia Sport Zagato (1.300 cc) de 1969, appartenant à Elisa Laurent, membre de l'ACN qui a remporté à son volant le rallye des Princesses en 2011 et 2012 (catégorie historic) avec sa navigatrice Béatrice Bayle. La voiture sera présente au Belle Macchine & Cool British Classics (7 juillet) - normal, pour une bella macchina ! - et prendra le départ du 17e rallye Jean Behra Historique (13-14-15 septembre) en catégorie 'Régularité', aux mains de Nicole Laurent.

 

Un peu d'histoire sur ce rare et singulier modèle : la carrosserie Sport naquit d'une idée d'Elio Zagato et fut dessinée par le grand Ercole Spada, également père des merveilleuses Aston-Marton DB4 Zagato, Alfa-Roméo junior Z,  TZ et TZ2, Osca 1600 TZ, Lamborghini 3500 GTZ, Ford GT 70, Lancia Flavia Super Sport et bien d’autres.

La base est celle de la Fulvia Coupé, avec des solutions stylistiques et aérodynamiques très avancées pour l’époque. L'auto était assemblée près des établissements Zagato de Milan. Les 1200, ainsi que les premiers 1300, étaient équipés d'une         carrosserie toute alu, alors que les versions suivantes 1300 et 1300s 1ère série) se contentèrent des ouvrants pour des raisons de solidité et de réduction des coûts.

Avec l'arrivée de la deuxième série, les Zagato perdirent l'aluminium, même sur les parties mobiles, en faveur de l'acier plus économique et facile à produire. Ils existent toutefois quelques Zagato de transition (600 exemplaires dénommés série 1 et ½) qui conservent les ouvrants alu avec l'aspect d'une 1.3s Série 1 (y compris l'ouverture latérale du capot moteur), équipées de la mécanique d'une deuxième série.

Le moteur est un V4 incliné : il délivre 93 chevaux avec la 1300 S. En octobre 1971, une version 1600 de 115 chevaux vient épauler la 1300 portant encore plus haut les performances. Les 7000 exemplaires qui sortiront des ateliers Zagato de Milan entre 1965 et 1973 constitueront un volume inhabituel pour un carrossier consacré aux séries semi-artisanales. la Lancia Fulvia Sport Zagato a fait le bonheur de quelques célébrités dont Marcello Mastroiani et quelques amateurs fortunés qui l'ont fait briller sur quelques rallyes à titre privé.

Zagato construisit aussi une série de 27 exemplaires de Fulvia Sport Competizione principalement pour le championnat italien. Un modèle cabriolet a aussi existé. On note une victoire du modèle Competizione en catégorie 1600 Proto, finissant 11e au classement général des 24 heures de Daytona en 1969, avec à son volant les pilotes Pinto et Maglioli. Le modèle s‘est également illustré à la Targa Florio.