Au revoir bonus-malus, bonjour malus-malus !

Dans la nuit de ce lundi 21 au mardi 22 octobre 2013, les députés ont voté, lors de la discussion sur la loi de finance 2014, en faveur d’une baisse du barème du bonus écologique, et d’une hausse du barème du malus écologique. Pour l’Automobile Club de Nice, ce soit disant bonus-malus ne fait que taxer encore une fois l’automobiliste.  En alourdissant encore la part de malus et en réduisant celle de bonus sur l’achat de véhicule neuf, les parlementaires ajoutent encore une taxe qui ne favorise pas le pouvoir d’achat des Français.
L’Automobile Club de Nice, au travers du groupement « 40 millions d’automobilistes » dont il fait partie, demande la suppression pure et simple du système du bonus-malus, automobile car il est injuste socialement et il n’est pas rentable économiquement. Le bonus-malus n’a jamais fait ses preuves et, de durcissement en durcissement, touche de plus en plus de ménages Français. Bien au contraire le parc automobile ne cesse de vieillir et la chute des ventes automobiles en France n’est toujours pas endiguée.