ZAPA à Nice : le projet annulé !

C'est désormais officiel : il n'y aura pas d'application de la ZAPA (Zone d'Action Prioritaire pour l'Air) dans la capitale azuréenne. Un dossier sur lequel l'Automobile club de Nice avait pris clairement position pour défendre le point de vue des automobilistes et en particulier des collectionneurs.

Le Maire de Nice, Christian Estrosi vient de l'annoncer : la ZAPA ne sera pas mise en place à Nice. En effet, son efficacité restait à démontrer et la mesure s'est révélée très impopulaire. La nécessaire qualité de l'air au centre de Nice - ville touristique réputée pour sa qualité de vie - se renforcera par d'autres moyens.

L'automobile Club de Nice avait alerté depuis plusieurs mois la municipalité sur les effets induits par cette mesure, si elle était appliquée à la lettre. Remettant en cause la libre circulation, pénalisant les automobilistes les moins fortunés, La ZAPA s'est avérée difficilement applicable... Par exemple pour les véhicules étrangers. Elle menait aussi vers de réels problèmes pour les professionnels (loueurs de voitures de collection, garagistes de proximité...) et aussi aux résidents et actifs se déplaçant en véhicules antérieurs à 1997.

l'ACN se félicite de l'abandon de ce projet, qui donc n'empêchera pas les voitures de collection d'avoir droit de cité ! De plus, si la ZAPA avait été appliquée, sans que des exceptions puissent être aménagées, de nombreux événements organisés par le club n'auraient pu perdurer, comme le départ du Belle Macchine e polenta place Garibaldi le 1er juillet, celui du British classic car Picnic le 22 juillet de la place Masséna, dont partiront également les voitures engagées au 16e rallye Jean Behra Historique, le 7 septembre, pour revenir sur la promenade des anglais le 9.