5e Prom' des Neiges Classic : les "Blackpool rockets" bien représentées...

La marque britannique TVR, fondée en 1947, comptera 3 représentantes au départ le 28 février : la S3 (1990) de Thomas Feraud (un "addict" : il possède aussi une Vixen 2500 et une 3000s) qui viendra de Provence avec Gerald Hérades (qui lui possède un coupé TVR 3000M), la Griffith 500 (1995) de Marc Archimbaud et la Chimaera 400 HC (1993) de Christian Proud-Diaz, le président du club.

 

Pures et dures, les TVR sont issues d'une production artisanale qui était localisée sur les hauteur de Blackpool, la station balnéaire du nord de l'Angleterre. A leur bord, pas de direction assistée, pas d'airbag, pas d'antipatinage ni d'ABS... Mais des gros moteurs au couple camionesque, montés dans un châssis très rigide, issu de la compétition. Pures et dures, on vous dit! Et plutôt rares de ce côté-ci du channel... La S3 est apparue en 1986 sous l'ère de Peter Wheeler, qui reprit la marque anglaise 5 ans plus tôt. Comme la plupart des TVR, la carrosserie est en fibre de verre, boulonnée sur un châssis tubulaire. La capote de ce cabriolet racé est composé de 3 parties : 2 demi-toits qui se rangent dans le coffre et une lunette arrière rabattable, ce qui permet aussi de rouler en mode "Surrey top". Imprégnée de l'esprit "kit cars" si cher aux britanniques et inscrit dans l'ADN de la marque, la TVR S ne peut s'empêcher d'emprunter quelques éléments chez les constructeurs généralistes. Ainsi les deux phares ronds sont repris de la Mini tandis que les blocs de feux arrière sont partagés avec les Ford Escort mk4. elle sera produite jusqu'en 1994, terminant sa carrière avec le V8 Rover en prenant l'appellation V8s. La S3 est pour sa part propulsée par le V6 Ford "Cologne" de 2,9 litres développant 170 cv. Elle est à découvrir avec ses deux cousines (dotées elles de V8 de 4 et 5 litres) dans le parc de regroupement le 28 février dès 9h00.

Les doyennes du plateau (55 voitures au départ) cette année? Ce sont une incroyable Humber née en 1922 en Grande-Bretagne avec... 3 roues, avec laquelle Henri-Jean Tamenne prendra le départ le 28 février. Une voiture reconstruite en 1988 (châssis et structure en bois de la carrosserie d'origine ont été conservés). Côté moteur, elle est équipée d'un bicylindre de... 2CV datant de 1938! Elle est suivie de la monumentale Hotchkiss AM80 (1930) de Claude Alquier, (plus ici) puis par la rare Citroën Traction cabriolet (1938) de Jean-Marc Carbonnet. Preuve que même les "avant-guerre" osent faire la Prom' des Neiges Classic !

Enfin, parmi les engins dits "exotiques", la Prom' des Neiges Classic accueille cette année  la surprenante Excalibur Roadster série IV (1984) de Gilles Salomon, copiloté par Daniel Giraud. Un engin doté d'un monstrueux V8 ultra-coupleux et au style inspiré par la mythique Mercédès 540 K des années 30 : néoclassique, presque baroque... Bref, qui fait tourner les têtes sur son passage! Mais aussi la Mini décapotable de Loic Chaillan (alias Docteur Mad) ou encore la jolie PGO Speedster II (modèle 2005) de Philippe Pertin. A l'Automobile Club, on adore l'éclectisme et les passionnés des marques les plus étonnantes sont les bienvenus !

Liste des 55 équipages inscrits et leurs voitures :http://www.automobileclubdenice.com/inde…/layout/prom-neiges